https://www.youtube.com/watch?v=8NBJLtAAb0w

https://www.youtube.com/watch?v=ACSi16sKhIA

Mercredi, un immeuble de huit étages de Savar (près de Dacca au Bangladesh) s’est écroulé ensevelissant les couturières de l’atelier de confection qui y résidait. Le bilan est grave. Près de 3000 personnes étaient dans l’immeuble et 304 personnes sont décédés dont une grande majorité de femme. Les cinq ateliers établis dans l’immeuble travaillaient notamment pour Mango et Primark. Ce drame nous rappel l’incendie qui avait eu lieu en novembre dernière, là aussi à Dacca faisant 110 morts. (lien vers l'article) Et bien avant ceux-ci, l’incendie de la Triangle Shirtwaist factory de NewYork en 1911 ou 146 travailleuses avaient péri. Malheureusement l’histoire ne cesse de se répéter malgré que ces ouvrière de Savar avaient publiquement fait remarqué que les murs de l’immeuble été fissuré. Les responsables ont néanmoins ignoré les mises en garde et leur avait ordonné d’embaucher le lendemain matin. Depuis Mercredi, la colère gronde au Bangladesh et des heurts ont éclaté entre les forces de l’ordre et les manifestants. La police rapporte que des centaines de milliers d’ouvriers manifestent et se sont attaqués à des usines et ont obligé les usines textile à fermer. Les manifestants ont aussi brulé des pneus, renversé des voitures et mis le feu aux échoppes. « Ils exigent l’arrestation et l’exécution des propriétaires des ateliers et du bâtiment qui s’est effondré à Savar » a rapporté un responsable de la Police. Le propriétaire de l’immeuble est actuellement en fuite mais serait « pourchassé » selon le Premier Ministre Bangladais.