Vous êtes invitée à un diner, comment ça se passe ?

On choisit sa tenue. Je pense qu’une bonne partie de mon auditoire est composée de fashion addicts et créateurs donc cette partie n’est absolument pas à suivre.
Je ne vais pas m’y attarder parce que ce n’est pas vraiment intéressant. L’idée globale est de proscrire la vulgarité et de se faire discrète.
Si en plus l’hôtesse c’est belle-maman il vaut mieux que
-La longueur de la jupe ne soit pas au-dessus du genou.
-Les escarpins ne fassent pas plus de 6cm.
-Le décolleté ne découvre pas la naissance de la poitrine.
La plus connue est de ne pas associer plus de 3 couleurs et éviter les couleurs flashies.

Si vous voulez vous la jouer provocante, soyez subtile. Il y a des dessous voir des jouets avec lesquels vous pourrez vous sentir sexy. Soyez créative.
Faites-vous belle, mais attention. La plus belle c’est celle qui reçoit.

Coté timing, c’est bien d’être à l’heure. C’est mieux d’être en retard. On préfère 15minutes histoire de permettre à l’hôtesse de terminer sa préparation.

Vous êtes accompagnée de votre copain/mari/amant ?
Vous avez des escaliers à monter ? Précédez-le. Il ne regardera pas vos fesses, promis. (Si) C’est un gentleman. Il descendra avant vous en partant.
Ne partez pas s’il rentre en premier.
J’ai déjà entendu une femme se vanter qu’elle avait quitté son ami parce qu’il l’avait précédé en rentrant au restaurant. Elle est surement passée à côté d’un homme qui connaissait l’étiquette.
C’est bien l’homme qui rentre en premier et qui tient la porte. Exception si la femme rentre chez elle.

Et qu’est-ce qu’on apporte ?

La réponse est … (roulement de tambour)… RIEN … (à quelques exceptions près).Mais il existe 3 présents à ne surtout pas faire.
-Une bouteille de vin (déjà choisi et ouvert par la maitresse de maison en fonction du nombre d’invité et du choix du menu)
-Un dessert (là aussi cela a surement été prévu)
-Un bouquet de fleurs (elle va en faire quoi ? Elle n’a peut-être pas de vase ? Si l’envie d’en offrir est trop forte, il faut privilégier un bouquet réalisé personnellement et le faire livrer la veille).
Il ne faut surtout pas faire de cadeaux lors de la première invitation.
La règle est simple. On vous invite ? Vous invitez dans les mois qui suivent.
J’en reviens aux exceptions.
Admettons, vous voulez absolument en faire. Les présents ne doivent absolument pas être systématiques. Au bout d’un moment on se sent redevable et ça gâche le plaisir de recevoir.
Si par contre vous êtes régulièrement invitée et que vous ne pouvez pas rendre la pareille, (célibataire, manque de place, vivant en collocation ou chez les parents…) vous pouvez offrir des friandises.
Aussi, si vous avez entendu que c’était l’anniversaire de l’hôte, vous pouvez apporter un petit cadeau. Et si vous avez une annonce à faire et que vous êtes invitée chez des bons amis, vous pouvez vous permettre la bouteille de champagne.

Quoi que vous offriez, vous l’offrez discrètement. Vous le posez dans l’entrée et précisez à l’hôtesse que vous avez un présent pour elle.
Vous portez un chapeau, rien ne vous oblige à l’enlever. Les hommes seuls se découvrent.
En visitant une église j’ai entendu une femme dire à sa fille d’enlever sa casquette car c’était irrespectueux. C’est totalement faux à raison de plus dans une église.

Vous êtes entrée, vous n’avez pas fait de fautes ? A table !

Je ne vais pas m’attarder sur le plan de table et la posture à avoir je suppose que la plus grande majorité des lecteurs connaissent ces règles. (N’est-ce pas ? Autrement laissez un commentaire j’y répondrais).
Mais je rappelle qu’on ne dit jamais, JAMAIS, « Bon appétit ». Et si par le plus grand des hasards on vous le souhaite, répondez simplement « Merci ».

Il y a encore beaucoup de choses à dire et à préciser.
J’ai essayé de faire un condensé des erreurs communément admises.
Sans pour autant tout préciser, les règles de bienséances s’articulent autour du respect et de la discrétion. Il est donc assez facile d’agir comme une lady sans les forcément les connaitre.

Je rapelle que la première règle, la règle mère, est qu’il ne faut jamais faire remarquer et mettre mal à l’aise une personne qui ne connaitrait pas ces règles. Ces règles sont faites pour que tout le monde puisse être à l’aise lors d’évènements, il n’est aucunement question de s’en servir pour rabaisser quelqu’un.
A contrario, il faut les connaitre pour en jouer, s’en détourner ou s’en affranchir.

Si vous voulez des précisions du type «comment mettre le couvert, recevoir, s’habiller selon un évènement » etc. Dites-le dans les commentaires.