Le vignoble Bordelais s’étale du Médoc au sud Gironde. Parmi tous les châteaux qui occupent cet espace, un seul est véritablement situé à Bordeaux.

Il s’agit du Château les Carmes Haut-Brion.
Il est situé au croisement de Mérignac, Pessac et Bordeaux.

Chateau_Carmes_Haut_Brion.jpg
Le château Les Carmes Haut-Brion existe depuis 1584. D’abord propriété de la congrégation des grands Carmes pendant 200 ans puis du négociant en vin Léon Colin à partir de 1840. C’est en 2010 que Patrice Pichet se porte acquéreur du domaine.

Quand on est à la tête d’une maison d’exception, il y a souvent un dilemme à résoudre. Figer son entreprise dans le temps ou la faire évoluer.

Carmes_Haut_Brion_profil.jpg
Patrice Pichet, (aussi à la tête du groupe immobilier éponyme) fait partie de cette deuxième catégorie. Pour atteindre les ambitions qualitatives des nouveaux millésimes, Patrice décide de doter le château de nouveaux équipements. Un cuvier, un chai d’élevage et des espaces réceptifs. Il confie alors la conception et la réalisation de cet ensemble architectural à deux grands noms du design et de l’architecture, Philippe Starck et Luc Arsène-Henry.

chai_Carmes_Haut_Brion_34.jpg
Le résultat est époustouflant.
Entouré d’eau, entre les vignes et le château, se dresse une lame de métal brut dont il est difficile de définir les mensurations. L’architecture minimaliste, prend la forme d’un sanctuaire. Ses lignes hors du temps évoquent un navire. Hommage au passé de Bordeaux qui s’est fait une place sur la scène mondiale en transportant son vin dans les cales.

Sa couleur, entre sang et or inspire le vin, la vigne et les fûts. Le parc et les vignes se reflètent dans cette paroie légèrement inclinée. Le regard glisse dessus. Le sujet est clair. Il s’agit d’un écrin dans lequel les millésimes passent du raisin à l’œuvre œnologique dont seul le château "les Carmes Haut-Brion" a le secret.

L’entrée s’ouvre sur 2000m2 répartit sur 4 niveaux.

cuvier_Carmes_Haut_Brion.jpg
On est touché par un décor tempéré et intemporel. Un soupçon rétrofuriste qui me rappelle le nautilus de Jules Verne. On s’apprête à embarquer dans le chai. A plonger dans la fabrication d’un vin exceptionnel, à découvrir les mystères du vin. On se perd dans le temps, les saisons. Cet écrin fait se conjuguer science et émotion. On imagine alors Patrice Pichet en capitaine. Nous sommes entourés de béton matricé, de verre et de métal. Ce Nautilus du vin sous entend que « Les Carmes Haut-Brion » est un cru complexe, puissant et raffiné, avec une identité propre et dont le terroir composé de 40% de Cabernet Franc, de 18% de Cabernet Sauvignon et de 42% de Merlot nous fait voyager.

chai_d_elevage_Carmes_Haut_Brion.jpg
-Le chai d’élevage qui accueille 300 barriques et la cave du château sont enterrées sous le niveau de la surface du plan d’eau. Ce procédé permet d’éviter toute fluctuation de température et d’hygrométrie tout en préservant la qualité de l’air et l’autonomie énergétique.

cuvier_ara_starck_Carmes_Haut_Brion.jpg
-Le second niveau est dédié à la réception des vendanges et communique directement avec un cuvier de 1 200 hectolitres maintenu dans des conditions de gravitation naturelle. Les cuves, de formes différentes, alternent entre 3 matériaux : le bois, l’inox et le béton, s’adaptent au mieux à la vinification des différents cépages et terroirs du Château.
On notera qu’une des cuves (n°18) sert de support à une œuvre d’Ara Starck. Patrice Pichet laissera chaque année un artiste habiller une de ces cuves.

passerelles_Carmes_Haut_Brion.jpg
-Le troisième étage est la salle de dégustation depuis laquelle il est possible d’admirer le cuvier.

salle_de_degustation_Carmes_Haut_Brion.jpg
-On ressort avec une terrasse panoramique qui permet d’embrasser l’ensemble du domaine.

Le parc du Château les Carmes Haut-Brion a également fait l’objet d’importants travaux. L’ensemble de la propriété se dévoile au travers d’une nouvelle entrée. Les systèmes hydrauliques des bassins d’agréments et de la fontaine du XVème siècle ont également été réhabilités.

Au-delà de l’aspect esthétique, cette reconstitution des zones humides du château permet de réguler les eaux de ruissellement et de protéger la biodiversité propre au lieu.


Château Les Carmes Haut-Brion
20, rue des Carmes
33000 Bordeaux – FRANCE
TÉL : +33 (0)5 56 07 47 87
CONTACT@LES-CARMES-HAUT-BRION.COM