Un produit est qualifié de luxe lorsqu’il nécessite un savoir-faire d’exception. Certains cafés méritent cette appellation lorsque l’on connait l’attention portée aux différentes étapes qui permettent d’obtenir cette boisson « raffinée ». Je mets « raffinée » entre guillemets car le café qui nécessite la plus grande attention (et par conséquent le plus cher du monde) est un café Thaïlandais nommé « Ivoire Noire ». A l’instar de son confrère indonésien « Kopi Luwak », ce café est fait à partir de grains ingérés et digérés par des pachydermes (de civette pour le Kopi Luwak). Ce café fait à partir de grains extraits (à la main par les dresseurs) des excréments des éléphants en fait le café le plus cher du monde avec une estimation à 25€ la tasse (20€ pour le Kopi Luwak »). Si « Ivoire Noire » est un café qui, par sa méthode de fabrication, peut se permettre d’être à la carte des grands cafés Parisiens qui véhiculent l’image d’exception, de tradition et de Luxe, je me demande si il va aussi pouvoir véhiculer le glamour et le raffinement qui font de Paris la capitale mondiale du chic.