On connait tous les Tudors, soit parce qu’on aime l’histoire, soit parce que l’on connait les cocktails par cœur et que le « Bloody Mary » n’a pas de secret pour nous, soit parce que l’on est un série addict et qu’on connait la série de Michael Hirst. Mais il n’y avait pas encore eu d’exposition en France consacré à cette dynastie.

tudors.jpg
Le musée du Luxembourg* consacre pour la première fois une exposition aux Tudors.
Cette famille a vu naitre la renaissance anglaise et a ainsi placé l’Angleterre en tant que puissance européenne majeure.

1457_Henry_VII.jpg Henri VII ; 1457

La monarchie s’étant de 1485 à 1603 et porte 5 couronnes avec pour fondateur Henri VII, puis son fils, le fameux Henri VIII à l’origine de l’anglicanisme et s’éteindra avec Elisabeth 1ere qui n’a pas eu de de descendance. Entre temps, Edouard VI, fils de la 3ème épouse d’Henri VIII succède à son père à l’âge de 9ans et en fait l’un des monarques les plus jeunes de l’histoire d’Angleterre puis Maire 1ere, fille de la première épouse d’Henri VIII qui sera connu sous le nom de « Marie la Sanglante (bloody Marie) à cause des persécutions mariales.
Henri_VIII_par_Hans_Holbein_le_Jeune.jpg Henri VIII par Hans Holbein le Jeune ; 1539-1540

L’exposition présente des portraits de ces monarques habiles dans la façon de construire un image de puissance, d’érudition ou de croyance. Ce tournant de l’Angleterre qu’est la renaissance permet aussi d’évoquer les échanges culturels et diplomatiques avec la France (Henri VIII a essayé plusieurs fois et par plusieurs alliances dont une avec Charles Quint, de reprendre les territoires Anglais perdus pendant la guerre de 100ans. Il parlait aussi couramment français et en grand amateur de musique s'est aussi essayé à l’écriture d’une chanson en français, « Hélas madame »).

Edward_VI_of_England_c._1546.jpg Edouard VI ; 1546
Marie_Ire_par_Antonio_Moro.jpg Marie Ire par Antonio Moro ; 1554
Elisabeth_Ire_par_Marcus_Gheeraerts_l_Ancien_vers_1585.jpg Elisabeth Ire par Marcus Gheeraerts l'ancien ; vers 1585

Cette exposition va jusqu’au XIX ème siècle et décrypte la célébrité de cette dynastie notamment mis en scène par les peintres et dramaturges comme Marcus Stone.

marcus_stone.jpg Henry VIII et Anne Boleyn observés par Queen Katherine par Marcus Stone ; 1870

  • Exposition co-organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la National Portrait Gallery, Londres.


J’ai parlé plus haut du cocktail le « Bloody Mary ». Ce n’est pas exactement ce qui nous attend à la sortie de l’exposition mais le salon de thé du palais du Luxembourg « Angelina » propose durant toute la tenue de l’exposition une pause gourmande crée pour l’occasion intitulée « le thé des Tudors ». Les pâtisseries phares de la maison sont exceptionnellement proposées en petits fours et servis sur un serviteur muet en argent.

the.png

2 formules s’offrent à nous, la formule 1 personne composée d’une boisson chaude, une madeleine, deux mini macarons et 2 petits fours sucrés pour 18€.
La formule 2 personnes avec 2 boissons chaudes, 2 madeleines, 3mini macarons et 5 petits fours sucrés pour 35€

Grâce aux Tudors, on peut nourrir le corps et l'esprit tout en flattant les yeux.
L’exposition et le thé des Tudors sont visibles au palais du Luxembourg jusqu’au 19 juillet.

Lien vers le Musée du Luxembourg
Lien vers le salon de thé Angelina.