Hugh Hefner nous a quitté il n’y a pas longtemps et c’est le genre de personnage que certains encensent et d’autres méprisent, je me suis dit qu’il serait intéressant de revenir sur son « œuvre » et de présenter les couvertures de « Playboy » vendues aux enchères.

Les enchères sont des évènements dans lesquels les prix sont définis par l’acheteur. Il est alors possible d’apprécier non pas le coût ou le tarif mais la valeur d’une chose. Une valeur représentative de la passion, de l’exception, et de l’importance d’une pièce. C’est ainsi que des pièces qui ont une valeur marchande ne dépassent jamais de beaucoup cette valeur aux enchères et que d’autres objets avec un tarif très bas à l’origine s’envolent.

-Playboy a été créé en 1953 et ce sont ces éditions qui valent le plus cher maintenant.

Celle de Novembre 1954 contient une double page centrale présentant Diane Hunter, une des pin-ups les plus populaires des années 50. On peut trouver cette double page aux enchères autour des 300$

Novembre_1954.jpg
-Bettie Page, considérée comme la “reine des pin-ups” fait la couverture de Janvier 1955. Elle était très populaire auprès de la gente masculine mais surtout auprès de Hugh Hefner qui parlait d’elle avec beaucoup de tendresse. Si certains sites l’estiment à plus de 800$, cette parution est généralement estimée autour des 450$

January_1955.jpg
Yvonne Menard (en photo)était une actrice et meneuse de revue des Folies Bergères. Elle est présente sur la couverture de Février 1954
Dolores Del Monte est devenue célèbre en tant que pin-up dans les années 50 et est choisie comme modèle pour mars 1954.
Ces deux éditions se valent et valent chacune entre 1500 et 2000$

February_and_March_1954.jpg
Le magazine a été lancé en décembre 1953. Hugh Hefner ne s’attendait pas au succès qu’on lui connait. C’est donc à partir de l’édition de Janvier 1954 que Playboy à commencer à dater ses couvertures.
C’est aussi la première fois que l’on appelait la modèle « Playmate of the Month » et que le logo « Rabbit » apparait avec l’actrice Margie Harrison.
50centimes à l’époque, le magazine vaut entre 1900 et 3000$ maintenant.

January_1954.jpg
L’actrice Merissa Mathes connait la célébrité au début des années 60 et apparait sur la double page centrale de Juin 1962. On la reconnait moins sur la couverture car on ne voit que son « bikini » ce qui était osé pour l’époque. C’est surement ce qui a permis le succès de cette parution et qui explique le succès qu’elle a aux enchères avec une vente à près de 4000$

June_1962.jpg
A partir d’Aout 1993, Playboy propose plusieurs couvertures par magazine. La principale voit Pamela Anderson et Dan Aykroyd habillé en personnage du film « Corneheads ». Pamela fera 13 couvertures pour Playboy. Lors de la vente aux enchères « The Year of the Rabbit » de 2010 qui a réunis près de 3 millions d’euros, Pam et Dan ont été estimé entre 5000 et 7000$

August_1993.jpg
Aussi présenté lors de la vente « The Year of the Rabbit », il y avait l’édition de Septembre 2009 avec Heidi Montag (star de la série « The Hills »). Estimation, 5000$

September_2009.jpg
La couverture de Novembre 1993 est différente. C’est le comique Jerry Seinfeld qui en est la vedette. Il est bien entendu accompagné du « Pac 10 », un groupe de playmates. C’est quand même Playboy.
L’édition est estimée entre 7000 et 9000$

November_1993.jpg
Mary Cathleen Collins, connue sous le nom de Bo Derek est actrice et a fait la couverture de Mars 1980. Une édition en parfait état a été vendu plus de 12.000$ aux enchères.

March_1980.jpg
Ce n’est pas une surprise mais l’édition qui a la plus grande estimation est le premier Playboy. La toute première Playmate n’est autre que Marilyn Monroe. Il n’y a eu que 70.000 tirages car Hefner ne pensait pas en vendre beaucoup. La couverture seule se vend environ 10.000$ mais le magazine s’estime entre 20 et 40.000$

December_1953.jpg

Il s’agit ici de l’estimation des couvertures de magazines. Les clichés originaux peuvent valoir bien plus que ces estimations, et inversement certaines estimations ne sont pas atteintes. Par exemple, la photo de Brigitte Bardot qui a servi à la réalisation de la couverture de mars 1958 était estimée entre 4.000 et 6.000$. L’enchère s’est envolée à 23.750$.

brigitte_bardot_cover_march_1958_.jpg
Personnellement, si j’avais pu choisir un cliché, j’aurais choisi la photo avant retouche de Stephen Wayda, avec Hope Dworaczyk ; playmate de Juin 2010. Ce Rush était estimé entre 1500 et 2500$ et est finalement parti à 1250$. Comme quoi je n’apporte pas de valeur aux estimations.

stephen_wayda_hope_dworaczyk_playmate_of_the_month_june.jpg