Si on voit le monde très "premier degré" l'habit ne fait pas le moine, en particulier avec les tendances "métal" ou "grunge" qui ont vu les fashionistas arborer des t-shirt "Metallica" ou "Nirvana".
Mais en approfondissant l'étude (mode=science sociale vous me connaissez) on arrive à comprendre une personne en l'observant.
louvre_goya.jpg Francisco Goya / Musée du Louvre

Il en est de même avec l'art. Il me semble même que l'on peut comprendre la trame psychologique d'une personne en analysant les œuvres qu'elle affectionne.
"Dit moi qui tu fréquentes aimes je te dirais qui tu es".
C'est ainsi que l'on peut voir qu'une personne hyper formelle a l'esprit aventureux, qu'une personne qui parait très affirmée ne l'est finalement pas énormément ou vérifier la concordance entre l'apparence et l'esprit.
Au final, qui se ressemble s'assemble. Cette ressemblance est valable dans les groupes sociaux, mais aussi au niveau du couple (souvent les personnes se ressemblent physiquement), on ira même jusqu'à le dire au niveau des animaux (d'où l'adage "tel maitre tel chien").
musee_de_l_orangerie_dada_africa.jpg Dada Africa / Musée de l'Orangerie

Faire concorder la mode et l'art est le projet du photographe Stefan Draschan. Comme moi, (cf l'article dans lequel je disais que j'accordais du temps à observer les gens lors des expositions) il s'est arrêté dans les musées et a attendu que des visiteurs aillent à la rencontre des œuvres. Cela a donné sa série "People matching artworks".

pierre_auguste_renoir_orsay.jpg Auguste Renoir / Musée d'Orsay

Sa série représente la rencontre de l'art, de la mode et de la sociologie. Cette synthèse est alors peut être simplement l'humanité.

Ses clichés sont pris dans des musées, des lieux clos, vu comme élitistes, qui présentent un art sacralisé.
Mais ces photos mettent l'accent sur la proximité entre une œuvre et son observateur. Une œuvre qui embrasse, fascine, absorbe le visiteur.
Pomidou_Kandinsky.jpg Kandinsky / Centre Pompidou

Son travail nous offre un recul sur l'art. Il nous montre que l'art n'est qu'une fenêtre sur l'histoire.
C'est le reflet d'un présent passé. Les œuvres sont un instant qui s'est étiré dans le temps jusqu'à nous parvenir.
Pompidou_Mark_Rothko.jpg Mark Rothko / Centre Pompidou

La mode a évolué, les mœurs aussi, les paysages se sont modifiés mais tout se ressemble. Les vêtements se réinterprètent, les scandales sont les mêmes, les paysages se retrouvent.
Chacun de nous est une composante de la société, le reflet d'une époque, d'un présent. Pour peu que nous ayons le recul nécessaire, nous nous apercevons que nous sommes l'art de demain.
Peut être qu'une photo de mode se retrouvera au Louvre dans 100 ans et qu'un bombers se retrouvera à Galliera. Et d'autres personnes viendront les admirer, s'en inspirer, les sacraliser peut-être.
Les photos de Stefan nous incluent dans le temps, nous affirment. Nous sommes un héritage. Nous sommes celui du passé et celui du futur. Nous sommes le présent.
franz_hals_louvre.jpg Franz Hals / Musée du Louvre

L'artiste est à découvrir ici => https://stefandraschan.com/
Plus de photos sur le compte Instagram @peterandserguei